Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Association "1846"

Association "1846"

La fortification du XIXe siècle : connaître et partager

Inventaire des réduits "type 1846"

L'association "1846" est née d'un travail d'inventaire des réduits "type 1846" (voilà...), ces constructions normalisées venant compléter la réorganisation des batteries de côte entre la fin des années 1840 et le milieu des années 1860.

Omniprésents sur le littoral, ces tours ou corps de garde crénelés, bien que déjà étudiés par des chercheurs renommés comme Philippe Truttmann, n'avaient pas à ce jour fait l'objet d'un recensement systématique.

Ce travail de recherche est en cours depuis 2012, avec le concours d'autres passionnés.

Il associe :

- des recherches dans les dépôts d'archives : Service historique de la Défense (SHD), archives départementales, etc.

Patrick au château de Vincennes (cliché J-P Delacruz)

Patrick au château de Vincennes (cliché J-P Delacruz)

- des recherches sur le terrain : mesures, relevés, photographies, archéologie du bâti et des aménagements intérieurs ;

Inventaire des réduits "type 1846"
Lionel maniant le mètre aussi bien que le crayon...

Lionel maniant le mètre aussi bien que le crayon...

... et Patrick prenant tous les risques pour un cliché

... et Patrick prenant tous les risques pour un cliché

- des restitutions (états antérieurs disparus, mobilier, etc.) réalisées par Lionel Duigou.

Inventaire des réduits "type 1846"
Inventaire des réduits "type 1846"

Les premiers résultats de cet inventaire ont fait l'objet d'une communication de Patrick Jadé lors des journées d'études internationales "Battre le littoral. Histoire, reconversion et nouvelles perspectives de mise en valeur du petit patrimoine militaire maritime" qui ont eu lieu à Bordeaux les 15 et 16 novembre 2012. Les actes de ces journées ont été publiés aux Presses Universitaires du Mirail en 2014.

Un article commun sur la batterie de l'Aber dans l'anse de Morgat et son corps de garde de 1862 est paru dans la revue consacrée à la presqu'île de Crozon Avel Gornog de juillet 2015.

En continuant ce travail, "1846" espère contribuer à la (re)connaissance d'un patrimoine fortifié quelque peu délaissé.

Partager cet article

Repost 0