Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association "1846"

La fortification du XIXe siècle : connaître et partager

Comment savoir si votre canon est un pot de fleurs ?

Il arrive de croiser des canons dans l'espace public. Parfois, c'est même intentionnel : quelqu'un les a placés là. Parfois aussi, on veut en rajouter. Parce que ça fait joli. Parce qu'un canon, ça en impose. Parce qu'on en a un de disponible. Parce que ça remplirait bien un ouvrage fortifié. Parce que.

Une question devrait alors se poser aux poseurs de canons : comment savoir si on n'est pas sur le point d'installer un pot de fleurs ?

Un canon (ou un char) "pot de fleur", c'est un canon (ou un char) posé là, à des fins ornementales, souvent hors contexte et sans interprétation. Ceci dit, cela n'enlève rien à l'intérêt intrinsèque de la pièce. Il y a des pots de fleurs qui sont des pièces très intéressantes (voir ici ou ). Mais c'est un peu dommage qu'elles servent de pots de fleurs. Nous préférerions une installation qui enrichisse davantage la connaissance du public.

Comment savoir si votre canon est un pot de fleurs ?

Nous proposons donc ici un outil permettant d'établir le degré de potdefleuritude (sur l'échelle de Kossinna : "eine Kanone, ein Topf") d'un canon situé dans l'espace public (nous excluons d'emblée les pièces faisant partie des collections d'un musée, ainsi que celles ayant le statut de trophée - et bien sûr, les pièces toujours en service, auxquelles nous ne toucherons pas).

Nous avons retenu les sept critères suivants, valant chacun un point :

- 1° la pièce est-elle authentique (ce n'est pas une réplique) ?

- 2° la pièce possède-t-elle une valeur patrimoniale importante due à ses qualités techniques ou artistiques, son exceptionnelle rareté ou son association à un évènement historique particulier ?

- 3° la pièce est-elle cohérente dans son contexte de présentation (typologie et chronologie) ?

- 4° la pièce est-elle installée dans un emplacement lui-même authentique (éventuellement restauré) ?

- 5° la pièce est-elle placée sur un affût cohérent (authentique ou non : certains affûts doivent être reconstitués faute de disposer de pièces anciennes disparues) ?

- 6° la pièce est-elle en continuité historique (traduction : est-elle restée en place depuis son époque d'utilisation) ?

- 7° la pièce bénéficie-t-elle d'une signalétique explicative ou s'insère-t-elle dans une démarche d'interprétation ?

Un score de 0, 1, 2 ou 3 classe la pièce parmi les pots de fleurs. Un score de 4 ou plus l'exonère de cette qualification infamante.

Passons maintenant aux exemples :

Le Palais (56). Score : 1

Le Palais (56). Score : 1

Comme la plupart des canons visibles sur les remparts de la citadelle de Belle-Île, ceux-ci sont des répliques (0 point pour l'authenticité, la valeur patrimoniale et la continuité historique) faites dans les années 1990 d'après des pièces authentiques du XVIIIe siècle (1 point pour la cohérence contextuelle). Elles sont simplement appuyées sur un parapet, sans affût, de manière à décorer la citadelle vue depuis la mer (0 point pour l'emplacement et l'affût) et sans explications (0 point pour l'interprétation). Ce sont bien d'authentiques pots de fleurs. D'autres canons dans la citadelle n'en sont toutefois pas, car ces répliques fidèles et leurs affûts sont remis en contexte dans des emplacement de tirs reconstitués à des fins pédagogiques.

Fouras (17). Score : 2

Fouras (17). Score : 2

Ces deux superbes et authentiques mortiers de côte de 32 cm du milieu du XIXe siècle (1 point pour l'authenticité et 1 point pour la cohérence contextuelle) sont installés de part et d'autre de l'entrée du château de Fouras à même le sol (0 point pour l'emplacement et l'affût). Ils n'ont pas d'histoire particulière (0 point pour la valeur historique) et le visiteur n'apprend rien à leur sujet (0 point pour la pédagogie). De plus, leurs âmes ont été bouchées par du ciment. Verdict : pots de fleurs.

Lanester (56). Score : 2

Lanester (56). Score : 2

La mairie de Lanester a voulu mettre en valeur des vestiges qu'elle interprète à tort comme ceux d'une batterie d'une XVIIIe siècle (0 point pour le contexte, l'emplacement et la continuité historique). Elle a récupéré sur les rives du Scorff un canon ancien (1 point pour l'authenticité) ayant servi de bitte d'amarrage (0 point pour la valeur historique) pour lequel elle a fait construire un affût approximatif (0 point pour l'affût). Elle a pris le soin d'expliquer sa démarche sur un panneau (1 point pour la pédagogie), mais le canon n'en reste pas moins un pot de fleur.

Esquibien (29). Score : 2

Esquibien (29). Score : 2

Les ruines d'une batterie de la fin du XVIIIe siècle à Penn an Enez (1 point pour l'emplacement) en baie d'Audierne ont été rehaussées de deux canons à des fins d'interprétation. Les deux pièces s'avèrent être des canons de 30 livres standards du milieu du XIXe siècle (1 point pour l’authenticité mais 0 pour la valeur et la continuité historiques), une époque où la batterie était déjà à l'abandon (0 point pour la cohérence contextuelle). Les affûts sont très approximatifs (0 point) et la signalétique en place n'explique pas ce que sont ces canons (0 point), qui sont donc des pots de fleurs. A signaler la présence sur place des vestiges d'un authentique canon de la fin du XVIIIe siècle.

Plougonvelin (29). Score : 3

Plougonvelin (29). Score : 3

A l'entrée de la batterie franco-allemande des Rospects (années 1920 et 1940), ont été placés deux canons antiaériens français de l'entre-deux-guerres, venant de la collection du polygone de Gâvres (1 point pour l'authenticité, 0 point pour la valeur et la continuité historiques). Des pièces de ce modèle ont défendu la batterie pendant la Seconde Guerre mondiale (1 point pour la cohérence contextuelle). Les canons sur leurs affûts réglementaires (1 point) n'ont pas été réinstallés dans leurs cuves bétonnées (0 point pour l'emplacement). Il manque une signalétique d'explication (0 point) pour que ces pièces ne soient plus des pots de fleurs.

Lanildut (29). Score : 4

Lanildut (29). Score : 4

Le canon installé dans la batterie de l'Aber-Ildut (1 point pour l'emplacement) est une réplique (0 point pour l'authenticité, la valeur et la continuité historiques) d'une pièce de 12 livres de la fin du XVIIIe siècle (1 point pour la cohérence contextuelle) sur son affût de côte reconstitué (1 point). Il s'insère dans un dispositif d'interprétation de toute la batterie (1 point). Ce n'est donc pas un pot de fleurs.

Mont Saint-Michel (50). Score : 5

Mont Saint-Michel (50). Score : 5

A l'entrée du Mont Saint-Michel sont exposées depuis la fin du XIXe siècle deux bombardes du XVe siècle retrouvées sur place dont l'histoire est liée à un épisode de la guerre de Cent Ans (1 point pour l'authenticité, la valeur historique, la cohérence contextuelle et la continuité historique, 0 point pour l'emplacement). Elles sont présentées sur des supports en béton (0 point pour l'affût) et une signalétique explique leur histoire (1 point). Kein pots de fleurs.

Plougonvelin (29). Score : 5

Plougonvelin (29). Score : 5

Les deux canons de 95 mm d'un modèle courant à la fin du XIXe siècle et leurs affûts (1 point pour l'authenticité et l'affût, 0 pour la valeur historique) visibles dans la batterie de côte de la pointe Saint-Mathieu (1 point pour la cohérence contextuelle et l'emplacement) sont à leur place depuis le début de la Seconde Guerre mondiale (1 point pour la continuité historique). Il manque certes des explications pour le public (0 point), mais ce ne sont pas des pots de fleurs.

Herméville-en-Woëvre (55). Score : 5

Herméville-en-Woëvre (55). Score : 5

Dans le bois d'Herméville, à l'est de Verdun, les vestiges d'une casemate d'artillerie française de 1915 (1 point pour l'emplacement) ont été complétés par une pièce de marine de modèle similaire à celle active à l'époque (1 point pour l'authenticité, la cohérence contextuelle et l'affût), venant des collections du polygone de Gâvres (0 point pour la valeur et la continuité historiques). Des panneaux expliquent l'histoire du site et du canon (1 point), qui ne peut être qualifié de pot de fleurs.

Malte. Score : 7

Malte. Score : 7

Le canon Armstrong de 100 tonnes du fort Rinella à Malte, conservé en place depuis la fin du XIXe siècle, peut être considéré comme une pièce exceptionnelle (1 point pour l'authenticité, la valeur historique, l'affût, la cohérence contextuelle, l'emplacement et la continuité historique). De plus, il bénéficie d'une solide activité d'interprétation (1 point). Toutes les cases sont cochées : c'est l'opposé d'un pot de fleurs. Ce qui n'empêche pas qu'il y en ait sur le site...

Nous espérons que l'outil que nous proposons pourra contribuer utilement à alimenter la réflexion en amont de l'aménagement de sites.

Pour installer des pots de fleurs en pleine conscience.

Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre
Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre

Petite galerie de pots de fleurs, que nous enrichirons des contributions qu'on voudra bien nous soumettre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :